logo
Main Page Sitemap

Oxydation reduction des oses


Le test de Benedict utilise le citrate au lieu du tartrate dans la préparation de la liqueur cupro-sodique.
Les aldoses sont réducteurs par leur fonction hémiacétalique (pseudoaldéhydique).
Le squelette carboné des cétoses est rompu.
Les cétoses ne sont pas sensibles aux conditions ménagées d'oxydation.La technique de réduction par le borohydrure de Na permet de caractériser l'ose terminal réducteur dans le cas d'un dioside ou d'un oligoside.Les osides sont hydrolysés en milieu acide ou par voie enzymatique, de manière à rompre les liaisons osidiques.Beaucoup de disaccharides, tels que le lactose et le maltose ont aussi une forme réductrice, car l'une des deux unités peut avoir une forme en chaîne ouverte porteuse d'une fonction aldéhyde.Le test du glycostat, actuellement utilisé en médecine pour les mesures de glycémie, repose sur l'oxydation enzymatique très spécifique du glucose en acide gluconique par la glucose-oxydase.A chaud et en présence d'un ose réducteur, le Cu(II) se réduit en Cu(I) qui ne forme plus de complexe avec le tartrate.Ceux-ci réduisent les ions cuivre(II) présents dans les solutions tests en ions cuivre(I qui forment ensuite des précipités rouge brique d' oxyde de cuivre(I).La forme hémiacétal cyclique d'un aldose peut s'ouvrir pour présenter une fonction aldéhyde, et certains cétoses peuvent par tautomérie se transformer en aldoses.La réduction d'un cétose par le borohydrure de sodium donne deux alditols épimères.L'oxydation forte des aldoses donne des acides aldariques.La tautomérie céto-énolique utilise le même intermédiaire cis-ènediol dans les réactions d'épimérisation en C2 et d'isomérisation aldose cétose.
La vitamine C est indispensable car elle nest pas synthétisée par lorganisme chez lhomme.
La réaction utilise le dioxygène dissous dans le milieu comme agent oxydant, et produit de l'eau oxygénée (peroxyde d'hydrogène H2O2) qui oxyde à son tour un produit incolore (chromogène) en un produit coloré dosable par colorimétrie.
L'ion tartrate forme un complexe soluble avec le Cu(II) et maintient ce dernier en solution.Un précipité rouge brique de Cu2O insoluble se forme dans ces conditions.Les hémiacétals sont normalement instables, sauf dans le cas des oses où la cyclisation lave linge top en promo apporte un avantage structural déterminant.Le test de Tollens utilise du nitrate d'argent ammoniacal dont la réduction donne un précipité d'argent métallique qui se dépose sur les parois du tube à essais (test du miroir).Les cétoses sont très peu réducteurs : La Glucose oxydase oxyde spécifiquement le Glucose en acide gluconique.Un ose réducteur est un type d' ose possédant un groupe aldéhyde ou capable d'en former un par isomérisme.Cependant, un ose non-réducteur peut être hydrolysé en utilisant de l' acide chlorhydrique dilué.Enfin, la détermination, s'il y a lieu, de l'anomérie de la liaison osidique fait appel à des enzymes spécifiques de chaque type de liaison ou, dans le cas le plus simple, par l'étude de la mutarotation après hydrolyse.La concentration d'oses dans la solution initiale se déduit de la comparaison des mesures de densité optique avec une gamme-étalon, constituée de solutions d'oses de concentrations connues.Un colorimètre de poche dans lequel on insère la bandelette mesure par réflexion la quantité de colorant formé, et calcule la concentration de glucose.



Les oses réducteurs peuvent aussi être détectés par l'ajout de réactif de Tollens.
Cependant, le saccharose et le tréhalose, dans lesquels les carbones anomères des deux unités sont liées ensembles, sont des disaccharides non-réducteurs car aucun de leurs cycles n'est capable de s'ouvrir.
Lien vers observer LE glucostat!!!!!!!


[L_RANDNUM-10-999]
Sitemap